Cruise Ferry Napoléon Bonaparte, situation au 04/12/2012


MIS EN LIGNE LE 6 décembre 2012

Notre collègue Guy Sabatier, qui a commandé le Napoléon Bonaparte, nous apporte ici des informations de qualité au sujet de l’état du navire et des opérations en cours.


INFORMATIONS SUR LE NAPOLEON BONAPARTE au 04/12/2012 :

Les travaux de préparation en vue du déséchouage seront terminés vendredi 7 décembre.

Le but était d’une part de rendre parfaitement étanche le pont 3, d’autre part de supprimer les communications entre compartiments sous le Pont 3 (par obturation des dalots garage, des trémies d’escaliers ou trunks ascenseurs situés dans les tambours latéraux, de certains conduits de ventilation, des passages de câbles, des petit et grand assèchement ...).

Le pompage du garage pourrait commencer le samedi 8 décembre, le navire devant se déséchouer dans la même journée, cependant un coup de vent annoncé par la météo ce jour-là devrait vraisemblablement entraîner un décalage. En effet, SVITZER a besoin d’une fenêtre météo de 3 jours avec des vents inférieurs à 25 noeuds pour mener à bien l’opération.

Hier, les travaux de mise en place d’un bollard supplémentaire, nécessaire à la tenue du navire lorsqu’il va re-flotter, ont débuté sur le quai. 

Au moment où NPBN flottera, il devrait prendre environ 6 degrés de gîte, la surface d’eau libre encore présente dans le garage générant d’importantes carènes liquides.

A la fin du pompage du garage, la disparition de cette carène liquide améliorera considérablement la stabilité du navire, ce qui permettra de commencer la vidange des compartiments sous le Pont 3 dans de bonnes conditions.

Une semaine devrait être suffisante pour tout assécher (soit environ 30 000 tonnes d’eau).

Les travaux de rinçage et de préservation devront commencer dés la fin de la vidange pour chaque compartiment. Ils vont concerner essentiellement les moteurs principaux, réducteurs, groupes électrogènes, alternateurs et centrales hydrauliques et dureront 3 jours maximum. 

Le passage en cale sèche est prévu aux environs du 21 décembre à Marseille . Un contrôle de la géométrie de la coque, des safrans et des lignes d’arbre sera réalisé, ainsi qu’une spécification de réparation, avec le chantier STX constructeur du navire, avant de lancer un appel d’offres de réparation définitive.

Guy Sabatier.